Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 11:40

Faustine de A l'ombre de la lune m'a interviewée il y a quelque temps. Voici, avec beaucoup de plaisir, la retranscription de cette interview.

 

"Vous l'aurez compris, Les étoiles de Noss Head est un véritable coup de coeur. Comment ne pas se laisser emporter dans cette histoire d'amour entre une héroïne on ne peut plus terre à terre et un loup-garou incroyablement sexy ? Les tensions amoureuses (voire sensuelles) se partagent les 458 pages avec le danger et le sang. Cette histoire qui n'a rien à envier à Twilight sort tout droit de l'imagination de Sophie Jomain, une jeune auteure française ! Archéologue, elle a laissé les fouilles pour prendre la plume, et nous on adore ça !

 

Envie d'en savoir plus ? Sophie Jomain a eu la gentillesse de m'accorder de son temps pour réaliser cette interview !

 

 

Très peu d'auteurs français se lancent dans la littérature bit lit, qu'est ce qui t'a encouragée à le faire ?

Eh bien, tout d'abord, comme beaucoup de lecteurs, je suis tombée dans Twilight par surprise… J’ai été émerveillée. Avant ça, je ne connaissais rien à la bit lit. J'ai aimé l'histoire, la tournure, la manière d'écrire et je me suis dit tiens, que font les français en la matière ? Rien, rien dans les rayonnages... C'est surtout cette idée de défi qui m'a poussé à vouloir faire de l’urban fantasy. Pourquoi les francophones seraient-ils mis sur la touche ? Je l’avoue, ça m’a mise un peu en rogne alors j’ai rué dans les brancards, comme on dit.

 

 

Lisais-tu des romans bit lit (à part Twilight) avant de commencer Noss Head ?

Jamais. Quand j'ai fini Vertige, je ne savais même pas que le terme « bit lit » existait ! Ado, je n'ai jamais lu de science fiction, de fantastique, d'histoires de vampires ou de fées...

J'ai découvert le fantastique avec Harry Potter. Depuis, je me suis rattrapée, je lis tout ce que je peux. Force est de constater que J'ADORE la bit-lit ! D'Anita Blake à Jeanienne Frost, tout y passe !

  

  

Un livre ou un auteur favoris (dans la bit lit) ?

J'ai une nette préférence pour la série « The ligue » de Sherrilyn Kenyon et la série de Jeanienne frost "The night Huntress" (la première, « The ligue », n'existe pas encore en français)

  

  

Donc tu t'es lancée dans l'aventure avec un point de vue tout neuf ?

Un regard presque néophyte, oui...

 

 

Les étoiles de Noss Head est une série en 4 tomes. Pourquoi une série plutôt qu'un seul roman?

Au départ, il ne s'agissait que de faire un seul roman. Puis, en cours de synopsis, ça m'a paru évident que je ne pouvais pas laisser Leith et Hannah comme ça... L'inspiration était si grande, que j'ai écris les trois synopsis d'un coup, tout naturellement.

  

  

Tant mieux pour nous !

Oui !!!

  

 

Combien de temps t'a pris la rédaction du tome 1 des Etoiles de Noss Head ?

Un mois, jour pour jour. 458 pages ! Evidemment, il faut ajouter à ça la relecture, les changements divers, les corrections… C’est un travail de plusieurs mois.

 

  

Et pour les autres tomes ça a été aussi rapide ?

Oui, septembre 2009 pour le premier, octobre et novembre pour le deuxième et le troisième.

C'est pourquoi le style est très régulier... Même si plus appliqué et approfondi au fur et à mesure des tomes. Au bout de 500 pages, on s'améliore ! Le tome 4 n’est pas encore écrit.

  

 

Le tome 1 est sorti cet été, à quand la suite ?

Si le tome 1 fonctionne bien, je peux escompter une sortie à la même époque... août 2011. Dans tous les cas, je propose mon manuscrit à l'éditeur d'ici de début de l’année prochaine.

 

 

Parle-nous un peu de ce premier tome de Noss Head. C'est une histoire d'amour entre une héroïne cartésienne et un loup garou. D'ailleurs c'est plus qu'une histoire d'amour, c'est une histoire d'âmes soeurs!

Tout à fait. En réalité, toute l'histoire repose sur une légende garolle tout droit sortie de mon imagination. Je la développe petit à petit, je parle des différentes races de loups-garous, d’où ils viennent, ce qu’ils font… Leith Sutherland par exemple fait partie de l'espèce des lupi (les plus intelligents de tous les loups-garous). Comme chaque garou, Leith est dirigé par l’Esprit. L’Esprit ancestral des garous. Quand celui-ci choisit Hannah comme âme sœur pour Leith, Leith tombe de haut. Et que dire d’Hannah… ? Elle n’y comprend rien ! C'est même assez drôle comme situation. Elle est complètement hermétique à tout ça... elle ne croit en RIEN si ce n'est à ce qu'elle voit. Découvrir la condition de Leith est pour elle un choc émotionnel impressionnant... Rien à voir avec Bella de Twilight par exemple, qui cherche à comprendre coûte que coûte. D'ailleurs la meilleure amie de Leith, Gwen, tend souvent la perche à Hannah pour qu’elle comprenne, mais notre petite française reste complètement aveugle....

 

 

Toute la série est focalisée sur ce couple, même si l'intrigue évolue ?

Oui, tout à fait. On est centrés sur eux, mais avec l'apparition de nouveaux personnages, de nouvelles créatures... Puis on retrouve Gwen, la meilleure amie de Leith. C'est un pilier...

  

 

Les étoiles de Noss Head est avant tout une saga se déroulant en Ecosse, et surtout qui entre dans l'univers des loups-garous. As-tu fait des recherches pour cela ? Sur les loups-garous ou sur l'Écosse? Pourquoi choisir l'Écosse comme toile de fond?

J'ai dû faire des recherches sur les loups-garous, oui. N'oublions pas que je n'y connaissais rien du tout ! Je me suis clairement démarquée de tout ce qui se dit habituellement, mais je garde un fondement solide de ce qui est "admis" sur le sujet... Cela dit, les puristes pourraient ne pas aimer....

Pourquoi l'Écosse ? Eh bien… J'adore et j’ai personnellement visité l’endroit. Wick. C'est si naturellement mystique, ça me paraissait évident de faire vivre mes héros là-bas. C'est magique, sublime, sauvage, authentique.

 

 

 

Quand on pense bit lit, on pense Twilight, et il faut reconnaître que beaucoup de livres exploitent ce filon, mais Noss Head n'a rien à voir avec la saga de S.Meyer, n'est ce pas ?

Absolument. Rien à voir du tout... si ce n'est la trame du début. Une jeune fille qui s'en va dans un endroit perdu, le coeur gros. À part cela, Noss Head est fondamentalement différent, justement à cause des personnages et de l'endroit où se déroule l'histoire. Hannah est moins intriguée que Bella, et Leith beaucoup plus... comment dire... ? Dévergondé que Edward... Sans compter que certaines scènes sont vraiment déroutantes et « saignantes »...

Il y a des affrontements violents plusieurs fois, car il ne faut pas oublier que nous avons affaire à des loups-garous, des forces de la nature qui ne se contentent pas d'une gifle retentissante...

 

  

 

Quel est le public visé par Les étoiles de Noss Head?

Les jeunes adultes. Ce qui veut dire que ceux qui ont l'habitude de lire des bit lit pour adultes comme A. Blake, ou Jena Black, par exemple, ne doivent pas s'attendre à une histoire de ce type. Ils seraient déçus.

Je peux sans problème comparer NH aux livres de B. Fantaskey, S. Meyer ou C. Jones, par exemple, il n'en est pas moins qu'il se laisse largement lire par les plus vieux. Au moins parce que la tension sexuelle est bien présente et peu timide (surtout à partir du Tome 2, mais chuttttt...). Ma grand-mère de 76 ans a adoré !!! Ma libraire de 45 ans pareil ! Les trentenaires en sont fous !!! Et les ados... ma foi, elles jubilent !!! Je ne vais pas m'en plaindre !

  

   Donc les lecteurs sont unanimes !  

Pour le moment, mais je m'attends aux critiques plus négatives. On ne peut pas plaire à tout le monde à 100%. Il me semble que le débat est important pour faire évoluer les lecteurs et les auteurs. Je tâcherai d’en prendre bonne note.

 

 

Vertige est sorti en été ; il a été en rupture de stock dès la rentrée et les avis des lecteurs sont élogieux. Comment vis-tu tout ça ?

Très bizarrement.... Le plus troublant, ce sont les lecteurs qui me rapportent leur ravissement... C'est un travail que d'écrire un livre, un investissement familial, financier, cérébral... la plus belle récompense a été d'entendre : "Je l'ai lu en deux jours, je ne pouvais plus m'arrêter !" Je suis sur un nuage mais... avouons que je vis aussi du stress. En tant qu’auteur, on se pose mille questions… Les gens vont-ils aimer ? Me laissera-t-on sortir le deuxième ?

 

 

C'est une de tes amies, Sylvie Saint-Lager, qui a réalisé la couverture de ce premier tome. Ce livre est un peu le sien aussi, non ?

Noss Head est aussi son bébé, c’est certain. Elle a lu Vertige vierge de toute modification, elle a tout suivi : mes crises, mes émotions, mes doutes... tout ! Sans elle, je n’y serais pas arrivée… Je lui dois beaucoup. Maintenant qu’on en parle… Même le titre elle me l’a inspiré !

 

Merci beaucoup de m'avoir accordé de ton temps!

J'ai été ravie de te répondre !

 

On souhaite à Sophie Jomain tout le succès qu'elle mérite!"


 A l'ombre de la lune.

 

Merci infiniment à Faustine pour son enthousiasme !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by les.etoiles.de.noss.head.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de les.etoiles.de.noss.head.over-blog.com
  • Le blog de les.etoiles.de.noss.head.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié aux Etoiles de Noss Head, une romance fantastique de Sophie Jomain. Tome 1 - Vertige ; Tome 2 - Rivalités.
  • Contact

les.etoiles.de.noss.head.over-blog.com

Recherche

NH1 Couv seule contour blanc

Et si on partageait ?

froisse.png

 Logo twitter

Acheter le livre sur le net :

 

logo amazon   chapitre logo 

 

  logo ELZEVIR  gibert logo-copie-1

 

               logo fnac               logofuretdu-nod.png

La petite mention légale

Tous les textes et les photos de ce blog sont la propriété de son auteure. Merci de ne pas en faire usage, même partiellement, sans son accord. En outre, les extraits des romans présentés ici sont protégés par un Copyright dépot qui ne vous permet en aucun cas de les utiliser ou de les reproduire sans l'autorisation formelle de l'éditeur

.